24 février 2014
Publié par John

Nou Pa Ka Joué ! : « Je m’amuse, mais je ne joue pas avec ma santé »

On ne joue pas avec sa santé ! A l’occasion de la période du carnaval dans les Départements Français d’Amérique (DFA), l’Inpes lance une nouvelle campagne de sensibilisation drôle et décalée afin de promouvoir l’utilisation du préservatif dans le cadre d’une nouvelle rencontre et de rappeler à tous qu’en matière de sexualité, on peut s’amuser mais que « Nou Pa Ka Joué » (on ne joue pas) avec sa santé.

 

« Nou Pa Ka Joué » avec sa santé

 

Au-delà du premier rapport sexuel, la gestion des risques liés à la sexualité (VIH, infections sexuellement transmissibles, grossesses) est un enjeu important dans le cadre d’une nouvelle relation et ce, quel que soit l’âge des personnes concernées. Selon la dernière enquête KABP2, dans les DFA, 26% des hommes et 5% des femmes ont déclaré avoir eu plusieurs partenaires dans l’année. Le multi-partenariat masculin, environ deux fois plus fréquent dans les DFA qu’en métropole, se caractérise par une proportion importante d’hommes engagés simultanément dans des relations différentes (57%) et par sa persistance avec l’âge.

 

 

Pour vivre sa sexualité en toute sérénité, un réflexe à adopter : utiliser un préservatif. « Le préservatif est multi- protecteur, c’est le seul moyen efficace à la fois contre le VIH et les autres IST ; il permet aussi de réduire le risque d’une grossesse non prévue » constate le Dr. Thanh Le Luong, directrice générale de l’Inpes. C’est pourquoi, l’Inpes lance une nouvelle campagne qui sera diffusée à l’occasion du carnaval, rappelant à tous « Nou Pa Ka Joué » avec sa santé.


Un spot TV et une chanson


Le dispositif « Nou Pa Ka Joué » a pour objectif d’inciter à l’utilisation du préservatif dans le cadre d’une nouvelle relation. L’usage du préservatif y est associé à un comportement responsable, incarné par des personnages du quotidien, qui savent s’amuser, prendre du plaisir dans la vie sans prendre des risques pour leur santé. Ce dispositif repose sur :

 

- un spot de 45s et 1m10s, ironique et décalé montre, via le principe du jeu de hasard le « bandit manchot », qu’une relation sexuelle sans préservatif n’est pas sans risques.
- une chanson interprétée par de grands artistes comme Jacob Desvarieux, Vicelow, Sir Samuel, Leïla Chicot et Fanny J, ainsi qu’un clip vidéo. Sur un rythme électro zouk entraînant, la chanson évoque la séduction, les rapports de couple et le port indispensable du préservatif. Le refrain rappelle la signature de la campagne « Nou Pa Ka Joué » et les paroles reprennent le message d’incitation au port du préservatif.

3 166 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire