22 octobre 2013
Publié par John

Young Chang MC en prison pour enlèvement, séquestration, torture, tentative d’extorsion et tentative de meurtre

La rumeur a été confirmée. Young Chang MC, de son vrai nom Yoni Sama, est bel et bien en prison depuis vendredi dernier. Le chanteur guadeloupéen de dancehall/hip-hop, son agent et un troisième homme ont été interpellés en Lorraine (54). L’interprète de Chokola vany et Pliss vitamine a été mis en examen pour enlèvement, séquestration, actes de torture, barbarie, tentative d’extorsion et tentative de meurtre. Il est apparemment dans de sales draps…

 

Deux versions de l’histoire

 

« C’était pour récupérer son salaire, un organisateur véreux ne l’a pas payé ». En somme, c’est ce que l’on peut lire sur les réseaux sociaux et sur certains sites internet. Pourtant, une prestation impayée ne serait pas à l’origine du déchaînement de violence dont Young Chang MC et deux autres complices sont accusés. Un tout autre récit est conté par le journal LEst Républicain. Le journal France-Antilles d’ailleurs confirme cette version.

 

L’histoire : Young Chang MC se serait compromis dans un trafic de cannabis entre la Martinique et la métropole. La mule (personne chargée de faire passer la drogue), une jeune femme qui habite Pont-à-Mousson (Lorraine), a été interceptée à Fort-de-France. Du coup, elle revient en métropole sous contrôle judiciaire mais oublie de dire aux trois commanditaires que la marchandise a été saisie.

 

«  Lame chauffée à blanc, huile bouillante et viol avec objet »

 

Le trio (dont Young Chang MC ferait partie) cherche à récupérer sa mise. Sans nouvelle de la mule, il décide de séquestrer et violenter un ami de la jeune femme qui réside à Vandœuvre (Lorraine). Ce proche est violenté (lame chauffée à blanc, huile bouillante et viol avec objet selon France-Antilles). Ce dernier craque et donne rendez-vous à son amie (l’ex-mule) le 29 septembre. Elle ne se doute de rien et se rend chez son ami avec son enfant. Le piège se referme sur elle… Les ravisseurs exigent plusieurs milliers d’euros à la jeune femme qui n’a plus la drogue en sa possession. Une altercation éclate entre l’ami et le trio puis trois coups de feu sont tirés sur la façade de l’immeuble où étaient séquestrées les victimes. Les malfaiteurs s’enfuient au volant d’une voiture équipée d’une fausse plaque d’immatriculation et sèment la police.

 

Ils sont retrouvés grâce à leur ADN et par des recoupements. Ils sont interpellés le 15 octobre dernier par les autorités à Chauny (02), à Enghien-les-Bains (95) et à Saint-Denis (93) puis mis en détention provisoire à Nancy (54). Young Chang MC et ses deux complices bénéficient évidemment de la présomption d’innocence. Toutefois, si les faits s’avèrent exacts, les trois hommes risquent gros, très gros…

5 336 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire