29 juillet 2013
Publié par John

Gambi G (CLR): « J’ai l’intention d’arrêter ma carrière musicale »

Leader du groupe CLR (Chien lari), Gambi G, 33 ans et père de 3 enfants, s’est livré au quotidien France-Antilles Guadeloupe sur son enfance et sa vie. Il déclare : ne pas faire l’apologie de la violence, préparer un album solo pour 2014 et vouloir arrêter la musique en tant que chanteur. Voici quelques extraits de cet entretien :


Lire l’intégralité de l’interview de Gambi G sur le site de France-Antilles Guadeloupe


Vous dites que votre musique n’est pas diffusée dans les médias. Pourquoi selon vous ?
Je reconnais qu’avant notre musique n’était pas totalement adaptée à la radio, aux médias en général. Ce n’est pas pour autant que nous faisons l’apologie de la violence. Toutefois, nous avons décidé de faire évoluer notre musique en diffusant des messages positifs. Ce que notre public nous reproche. Si, en plus, les médias ne jouent pas le jeu, on continuera de faire du trap (Le « trap » fait référence au lieu où se déroulent les trafics de drogue. Il s’agit d’un courant qui vient du Sud des États-Unis. Les chanteurs de trap music relatent la vie au quotidien des trafiquants de drogue) et on se renfermera dans notre bulle. Il ne faudra pas venir toquer à la porte après.


Dans deux de vos derniers titres, Kalméw et Ti frè, vous lancez un appel au calme et à une prise de conscience ? Avez-vous peur pour la Guadeloupe ?
On n’a pas peur. Il y a toujours eu de la violence en Gwada. De nos jours, elle est plus médiatisée. À mon avis, les médias jouent un grand rôle : la violence fait vendre. Par exemple, un article sur Boris Carène fera moins vendre qu’un article qui traite de violence. Nous ne sommes pas responsables de la violence en Gwada. La politique a son rôle à jouer pour faire évoluer le pays.


CLR – Ti frè


Si vous aviez trois bonnes raisons pour décourager un jeune de faire comme vous…
Faire de la prison (Gambi G a fait 3 ans de prison), c’est très dur. Tu perds femme, argent, travail, amis, maison. La violence ne paie pas. Tout le monde veut de belles choses mais il faut savoir que violence et argent ne font pas bon ménage. Et pour finir, tu fais beaucoup de mal à tes proches qui n’ont rien demandé.


Quels sont vos projets ?
J’en ai très peu. J’ai l’intention d’arrêter ma carrière musicale. Je pense que j’ai tout dit. Je vais sortir mon album musical solo en 2014 pour ensuite laisser place à la relève. Fin 2013, il y aura la sortie du RAFB 2. Après 2014, je serai présent dans la musique mais de façon différente, car c’est avant tout ma passion.


Lire l’intégralité de l’interview de Gambi G sur le site de France-Antilles Guadeloupe

4 961 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire
  • bennie
    02 novembre 23:12

    tu pue gambi g areete pas sérieux c trop frais