23 novembre 2012
Publié par Anne-Elizabeth

Mavado: « Vybz Kartel sera prochainement de retour pour que l’on reprenne notre saine rivalité musicale »

Interview vérité. Le chanteur jamaïcain Mavado et son manager Julian Jones-Griffiths ont répondu récemment aux questions du site Urban Islandz. Au programme : stratégie de développement sur le marché US, Vybz Kartel en prison, La collaboration Popcaan-Snoop Lion, et les récentes menaces de mort à l’encontre de Mavado.

 

Vous avez signé un contrat avec DJ Khaled’s We The Best Music Group; cependant l’année dernière c’est Cash Money qui a repris ce label. Mavado est désormais un artiste signé par Cash Money/ Young Money ?

 

Julian: Mavado a signée avec We The Best Music qui par la suite est devenu le label de Cash Money donc les projets de Mavado passeront par le circuit de promotion et de distribution de la machine  hip-hop la plus influente depuis cette fusion YMCMB.

 

Des rumeurs circulent dans le milieu dancehall concernant un nouvel album de Mavado, les fans verront il se projet se concrétiser prochainement?

 

Julian : pour le moment, nous nous consacrons à l’enregistrement et la commercialisation de singles. Il est actuellement impossible de définir une date de sortie d’album sans avoir préalablement évaluer le succès dans les différents charts des singles commercialisés. Le prochain single de Mavado, Rise up, est prévu pour le mois de Janvier en featuring avec Akon et Rick Ross et sera produit par WTB/YMCMB. Ce titre  bénéficiera d’une bonne couverture médiatique et d’une solide campagne de communication afin d’établir les bases pour les prochains singles et l’album à venir.
La concurrence, forte dans ce milieu, nous pousse à faire des titres de qualité que nous continuerons à promouvoir jusqu’à ce nous sentions le moment opportun pour sortir l’album.

 

Que pensez-vous de l’incarcération de Vybz Kartel ?

 

Mavado : tout homme a, à un moment donné de sa vie quelque chose qu’il doit surmonter par lui-même, et il est souvent plus sage d’essayer de contrôler son propre destin autant que faire se peut, mais j’espère que Adi (NDLR : diminutif d’« Adidja », vrai prénom de Vybz Kartel) sera prochainement de retour dans le circuit afin que lui et moi reprenions notre saine rivalité musicale.

 

Il y a quelques rumeurs concernant une éventuelle collaboration de Popcaan et Snoop Lion. Que penseriez-vous de cette collaboration si elle aboutissait ?

 

Mavado : J’ai fait un titre avec Snoop Lion pour son album reggae. Un autre artiste emblématique de dancehall devait également prendre part à ce projet mais l’artiste concerné n’a pas pu collaborer sur ce titre alors Snoop à décider d’utiliser un couplet de Popcaan qu’il possédait déjà pour  ce titre. En ce qui me concerne, je me sens un peu floué dans cette affaire car nous avions déjà convenu de la participation de cet autre artiste et finalement c’est un featuring avec Popcaan, et ce n’est pas un artiste avec lequel j’avais envisagé de travailler. Mais Snoop était un rasta avec une vibes d’unité, il m’a donc appelé afin d’obtenir mon approbation sur ce titre avec Popcaan. Je ne souhaite pas me battre avec les jeunes, ni même avec les jeunes artistes donc j’ai donné mon accord à Snoop pour ce titre.

 

Depuis votre récent retour en Jamaïque, des bruits courent sur des menaces de mort faite à votre encontre, que pouvez-vous nous dire à ce sujet  pour rassurer vos fans sur votre sécurité ?

 

Mavado : Ce n’est pas un sujet que je souhaite aborder, mais comme vous le savez, il y a eu des tentatives de meurtre me concernant l’année dernière et ils ont tué mon ami Connie. Cependant, je fais en sorte d’être toujours en sécurité et je préféré rester concentrer sur les choses positives de ma vie et sur  ma musique en laissant tous ces détracteurs à la volonté de Jah.

 

Beaucoup d’entre nous dans le milieu dancehall vous considèrent comme le nouveau Shaggy ou Sean Paul du milieu. Vous imaginez vous, obtenir le même succès commercial que ces deux icônes ?

 

Mavado : C’est un énorme compliment et tout ce que je peux faire est de continuer à travailler pour atteindre cet objectif. Cependant le marché du disque actuel est très différent de nos jours en comparaison de l’époque ou Shaggy et Sean Paul ont réussi à vendre des millions de disques. Même Rihanna a du mal à vendre des millions de disques. Si nous aussi nous arrivons à en faire autant, cela serait formidable mais notre époque est différente, donc nous évaluons notre succès de manière différente également. Comme dit Julian, nous nous concentrons sur nos singles en essayant d’élargir notre public.

7 048 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire