8 juin 2012
Publié par Didie Ebk

Concert d’E.sy Kennenga, Stevy Mahy, Victor O… au Trianon: c’est la famille !

C’est la crise du disque, on dit qu’ils ne se vendent plus. Seule porte de survie des artistes : les concerts. Il est vrai que l’activité musicale est au beau fixe sur les scènes parisiennes. Le 27 mai dernier, le collectif B Caribbean était réuni sur la scène du Trianon à Paris. Tropicalizer a assisté pour vous à ce moment. 5 têtes d’affiches : Stevy Mahy, E.sy Kennenga, Victor O, Goldee et OMS, le B Caribbean Tour était l’un des concerts de l’année à ne pas rater.



Il y en avait pour tous les goûts : une pincée de folk, une cuillère de soul, une infusion de reggae. On trouverait forcément son amour dans tout ça ! Plus qu’un simple concert, le B Caribbean à notre grande surprise s’est présenté un peu comme une réunion d’amis (artistes) rassemblés sur scène, interprétant en solo, duo, trio, quatro leurs répertoires respectifs. On se souvient de magnifiques meddley : Goldee et sa chanson Je t’aime mais suivi d’OMS et son puissant slam sur la même mélodie Viens on laisse tomber. Ou encore l’émouvant meddley de Stevy Mahy, E.sy Kennenga, Goldee, Victor O qui nous ont transporté avec les titres Something about you, Es ou paré, Madinina # 1, Mi natty dread, Baby fly et Fame is gone. Les artistes se sont lâchés sur scène, alternant les rôles de chanteurs en lead, choristes, danseurs – eh oui, Stevy Mahy s’est même essayée au gwo ka – telles les figures d’une véritable famille unie.



La famille B-Caribbean du talentueux compositeur Joël Jaccoulet, qui est à l’origine de la plupart de leurs succès et l’un des pères de la nouvelle scène Kréyol. En ce jour de commémoration, les Antilles ont sonné de leurs plus belles notes à Paris. On ne peut donc que saluer l’initiative car au-delà de l’aspect commercial, ce genre d’évènement encore trop peu rare sur Paris. On en redemande encore !

3 421 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire