22 mars 2012
Publié par Didie Ebk

Le film 30°Couleur en demi-teinte…

On peut saluer l’effort du réalisateur et acteur Lucien Jean-Baptiste de traiter de sujets lourds tels que l’intégration et de la double culture sur le ton de la comédie avec 30° couleur. Très rythmé, le film nous fait entrer tambour battant au cœur du carnaval martiniquais et la festivité antillaise. Les plans magnifiques parachèvent l’histoire en immortalisant le cadre idyllique de l’île aux fleurs pour notre plus grand plaisir.


30° Couleur n’aura pas manqué à la norme en nous servant de bons stéréotypes, parfois pesants mais on en rit bien, certaines scènes étant juste tordantes. Dommage que le carnaval, troisième personnage principal du film (aux côtés de Lucien Jean-Baptiste et Edouard Montoute) n’ait pas vu sa beauté révélée à sa juste valeur. Bémol également pour le thème ambitieux, l’introspection identitaire, abordé qui n’a pas été assez creusé. Le film 30° Couleur passe malheureusement de façon superficielle sur ces points.

2 229 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire