16 mars 2012
Publié par John

Shy’m: « J’adore le zouk mais je n’en ferai pas »

Sacrée artiste féminine francophone de l’année aux NRJ Music Awards 2012, Shy’m est fière d’être métisse (ndlr : son père est originaire de la Martinique). Elle a été une fan de zouk durant son enfance mais pas question pour la chanteuse pop-rnb d’en faire pour autant.


Fin février, lors d’une interview accordée au site Alsace.fr, elle déclare : « Je suis fière d’être métisse, c’est un bel exemple, une belle image. Mais c’est une partie de moi que je connais peu, vu que j’ai vécu en métropole, avec ma mère. À l’adolescence, j’ai eu une phase pendant laquelle j’écoutais beaucoup de zouk. Il y a plein de choses qu’on aime écouter mais pas forcément chanter. J’adore le métal, le rap, le zouk, mais je n’en ferai pas ».

6 201 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire
  • [...] Danser avec les stars, c’est bien. Danser avec une bombe en mini-jupe, c’est encore mieux ! Dans une vidéo tournée dans la commune de Sainte-Maxime (région PACA) l’été dernier, la chanteuse Shy’m a fait une démonstration de zouk sur scène avec l’un de ses danseurs (quel veinard). Les cheveux et la mini-jupe pris par le vent, la jolie métisse martiniquaise montre qu’elle sait zouker. Si sa technique est globalement encore perfectible (qui se propose ?), elle maîtrise le déhanché. Il faudra se contenter de ça car Shy’m a déjà déclaré qu’elle adorait le zouk mais qu’elle chantera pas. [...]

  • Moi
    23 octobre 15:03

    En même temps c’est juste une assimilée qui connaît vaguement ses origines martiniquaises, elle n’y a jamais mis les pieds en Martinique,et puis personne ne lui a demandé de faire du zouk, on a de bons chanteurs beaucoup plus célèbres qu’elle et qui sont beaucoup plus connus qu’elle pour ça : comme Fanny j pour les jeunes, Tanya saint val, Kassav, Malavoi etc. qui font rayonner notre musique à travers le monde, alors que shym n’est connue qu’en France et quelques pays francophones, tandis que Kassav donne des concerts en Russie en Asie à New York etc donc Shym franchement on s’en fou de toi. Quand ta carrière ne fonctionnera plus tu feras du zouk comme jadis Willy Densey. Et là tu te souviendras que même car lors Santana à puiser un jour dans la musique antillaise que tu dénigres pour un de ses morceaux.

  • Florence
    04 octobre 8:54

    Pourquoi tant d’aigreur envers elles.
    La traiter « d’assimilée » c’est gros. Elle est née et a grandi ici, avec sa mère dit-elle (où était son père ?) donc c’est normal que sa culture soit d’ici. En plus elle n’a rien dénigré du tout, elle dit qu’elle aime le zouk (elle aurait le droit de ne pas aimer mais là vous l’auriez détestée alors ?).
    Beaucoup d’antillais nés et grandis en Martinique ou Guadeloupe, eux, dénigrent leur culture pour essayer d’adopter, sans jamais y arriver, un accent d’ici.
    Donc si elle en fait plus tard, tant mieux pour elle.
    Mais qu’elle en fasse ou pas ne changera rien au destin du souk. D’ailleurs, vous le dites vous-mêmes en filigrane, le souk survivra au fait que Shy’m n’en chante pas.
    Par contre, pas sure qu’il survive à ce que les artiste de la Martinique et la Guadeloupe sont en train d’en faire. Une espèce de world music dénaturée pour maison de disque française. Enfin bref …