17 février 2012
Publié par John

Cookie, un jeune garçon qui se met à la chanson cochonne…

On aura tout vu sur le web et peut-être que le pire est encore à venir… Là, c’est déjà pas mal. Voici le jeune Cookie et son clip Voyé boudwa. Cet enfant originaire de Sainte-Lucie (île anglophone située au sud de la Martinique) s’essaye au chant dans cette vidéo sur un rythme de soukouss (près de 50 000 vues en 10 jours). Jusque-là, rien de bien choquant. C’est en écoutant le texte du garçonnet et en observant les pauses coquines de ses pseudos danseuses que tout cela devient bizarre et franchement dérangeant (Pourtant, Tropicalizer n’est pas du genre à donner dans le puritanisme, loin de là).


Des enfants de moins de 12 ans


On ne rêve pas, Cookie, enfant de moins de 12 ans interprète bien une chanson cochonne. Comment peut-on encourager un petit bonhomme de cet âge à chanter des textes obscènes ? Comment peut-on pousser des jeunes filles de cet âge à faire de tels mouvements suggestifs devant la caméra ? Comment peut-on faire tout cela sans jamais se dire: « Non, il y a quelque chose qui cloche… »


Des textes vulgaires et des déhanchés suggestifs, on en a vus et on n’a pas fini d’en voir. Certains sont réussis, d’autres sont festifs, certains justes amusants ou sans intérêts. Le débat n’est pas là. Ce qui gêne, c’est qu’il s’agit tout de même d’enfants ! Cookie ne peut même pas être qualifié d’adolescent prépubère mais il s’en donne à cœur joie.


La chanson cochonne plutôt que la Playstation


Le petit Cookie est heureux. C’est un peu normal. A cet âge-là, de jolies lunettes de soleil, un beau t-shirt et la promesse de finir sur Youtube suffisent au bonheur. Sans compter le paquet de Prince de Lu et le verre de Coca-Cola qui devaient attendre ces gamins à la fin du tournage.


Cela dit, le jeune « chanteur » n’est pas vraiment coupable. Hélas… Le buzz, oui. La rigolade, OK. Mais ce genre de délires est plutôt réservé aux adolescents et plutôt conseillés aux adultes. A priori, ils sont plus aptes à ce genre d’exercice. Justement, où étaient les adultes dans ce cas précis ? Certainement derrière la caméra… Et c’est bien ça le plus triste.


Cookie – Voyé boudwa

4 111 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire
  • Chacha
    17 février 13:21

    on va où là…

  • moni
    20 février 14:32

    les dits adultes qui ont filmé ce clip sont encore plus coupable que le petit. c’est du gros n’importe quoi

  • Joz
    26 février 20:20

    Je crie au scandale !!!! en tant que mère de famille, je ne comprends pas que des parents acceptent que leurs enfants soient exposés de la sorte, et de quelle façon !!! des paroles de chanson d’une vulgarité non idgne d’un enfant de cet âge, et les mouvements de hanches plus que suggestifs de ces jeunes filles de 12 ans, quelle honte, je pense que je demanderai à la justice de faire un procès aux familles concernées. Je suis vraiment outrée…

  • Solar
    26 février 20:32

    Des enfants et de la délinquance programmée ! c’est clairement un appel à banaliser la pédophilie, puisqu’on tente d’exciter les pulsions et les attentions malsaines sur des enfants. Pensez-vous que ce jeune garçon aura un rapport sain vis-à-vis de ses semblables, avec lui-même ? Et ces jeunes filles ? je me demande : que font les parents ? peut-être pire…
    Et qu’on ne me parle pas de misère ou de pauvreté, l’éducation ne regarde pas la condition.

  • Yannick
    29 novembre 20:52

    Arrete de critiquer vous conaissait pas la vie du garçon et puis ki tex vuglgèr i di !!
    Est-ce que vous comprenez se qu’il dit vous savez saint lucie est un pays independant c’est dure de cherche du travail ,tout les jours il y a des gens qui se disent qu’est que mon enfant va mangé demain , je dis pas sa comme sa , ma mère et St lucien et mon frère aussi et ils vivent la donc c’est dure pour eux donc arrété sa é zot ka kritiké manniè yo ka dansé mè zot po ko wè c fanm matinik epi c fanm gwada donk arété c baguay zot la donc epi lè ti boug la chanté i pa ka di an chay bétiz regarder la martinique c’est pire qu’eux parce que moi je suis vis en martinique entendez se ke les jeunes ecoute c’est pire et vous voulez dire un truc a se garcon mais non arreter critique la vie est dja trop dure