13 décembre 2011
Publié par John

Sir Samuel: « Le rap ce n’est pas que Booba »

Le « bling-bling », ce n’est pas le truc de Sir Samuel. L’ancien membre du Saïan Supa Crew, a tenu à se démarquer de cette image qui colle souvent au rap dans une interview accordée au journal Le Figaro. A la question « Dans votre morceau Carnaval, vous dénoncez justement la caricature du rap français », le rappeur d’origine guadeloupéenne et martiniquaise répond : « Effectivement, je pense qu’il y a un sérieux manque d’humilité et de normalité. Le rap français ne doit pas être fait simplement de violence, de bling-bling, de drogue et de filles. Cela ne devrait pas être notre porte parole. Le rap ce n’est pas que Booba, il y a aussi autre chose ».


La reformation du Saïan Supa Crew, ce n’est pas pour demain


Sir Samuel confie aussi que le Saïan Supa Crew n’est pas prêt de se reformer… « Les esprits ont changé. Au début, les membres du groupe étaient liés par le respect des différences, mais l’indifférence nous a finalement séparés. Puis désormais je forme un nouveau groupe avec mes musiciens, puis surtout j’ai désormais de nouveaux projets avec d’autres artistes ». A-t-il reçu un soutien de ses anciens compagnons pour la sortie de son album Gallery ? Sir Samuel déclare : « Oui, mais de loin ! Vicelow a posté un message sur son Facebook, même s’il n’a pas oublié de préciser que nos relations avaient changé. Specta m’a aussi encouragé. Mais pas de nouvelles de Leeroy et de Sly Johnson ».

4 897 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire