21 novembre 2011
Publié par John

Pourquoi celui qui a fait venir Admiral T chez AZ, Valéry Zeitoun, a été viré…

Début novembre, Valéry Zeitoun a été mis à la porte du label AZ par le PDG d’Universal Pascal Nègre [ndlr : Az, tout comme Mercury, est un label de musique appartenant au groupe Universal]. Si une bagarre en boîte de nuit avec Olivier Nusse, patron de Mercury, a été avancée comme raison au lendemain de cette éviction, on apprend maintenant que ce sont les mauvais résultats de Valéry Zeitoun qui en sont la cause.


Le site internet du magazine Paris Match reporte les propos de plusieurs proches : « Il voulait se séparer de ­Valéry depuis quelques semaines. ­Zeitoun n’avait plus aucun résultat ­depuis deux ans » ou alors « Cette bagarre n’est pas liée à son départ. Nègre négociait avec ­Zeitoun depuis un mois et demi. Il souhaitait ­réorienter le label, c’est le chef. Valéry n’avait plus envie. Ils se séparent en bons termes ».


Valéry Zeitoun paye donc les mauvaises ventes d’albums de plusieurs artistes (Chimène Badi, Christophe…) ces deux dernières années. Certains d’entre eux pourraient être en porte-à-faux en raison du nouveau cap qui sera donné au label AZ. En reggae-dancehall, si Tom Frager a connu le succès avec son album Better days réedition, Admiral T a eu plus de mal avec l’album Instinct Admiral. Le successeur de Valéry Zeitoun se nomme Julien Creuzard. Il était le directeur artistique d’Universal Music Publishing. Avant de rejoindre le groupe en 2007, il gérait une société de production et d’édition indépendante.

6 734 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire