28 septembre 2011
Publié par John

Daddy Mory VS Mighty Kalimba: « dancehall clash » sur Facebook

Etonnant… C’est avec surprise que la rédaction de Tropicalizer a appris qu’un clash a éclaté cette semaine entre Daddy Mory et Mighty Kalimba. Pourquoi une surprise ? Parce que le premier est une figure du reggae-dancehall francophone et que l’autre est un fervent militant du reggae-dancehall conscient depuis de nombreuses années. Les raisons du clash ? Mighty Kalimba n’a pas aimé le titre Oldtimerz badman de Daddy Mory et celui-ci l’a appris. Cette chanson rend hommage au défunt Rud Lion. Ce dernier a été le fondateur du label Ghetto youth progress au début des années 90 et a permis à des artistes comme Big Red (Raggasonic) de se lancer.


Daddy Mory – Oldtimerz badman


Mais au-delà de la performance artistique, « Kalimba » n’aurait pas apprécié que l’on porte aux nues Rud Lion, personnage sulfureux. Question morale, ça se tient. « Mory », lui, défend l’action d’un militant de la première heure. On peut comprendre aussi son point de vue. Vous imaginez bien que Tropicalizer ne va pas vous dire « untel a raison, l’autre à tort ». Difficile d’établir des conclusions en béton à partir de propos parus sur Facebook.


Un inconnu met de l’huile sur le feu via Youtube


Attiser le feu entre les deux artistes, c’est ce que certains recherchent… Mercredi, vers 21h (heure de Paris), un nouvel utilisateur a crée un compte sur Youtube et a publié une vidéo intitulée Ils ne peuvent pas (Daddy Mory diss). Cette même vidéo avait été publiée une heure plus tôt (soit 20h) par Mighty Kalimba sur son profil Facebook avec le titre Dancehall (Diss-track-tion). La différence ? Le nom de Daddy Mory a été rajouté. Quelqu’un cherche-t-il à envenimer les choses ? Certainement. Ce morceau figure en 5e position sur la nouvelle mixtape du Guadeloupéen qui s’intitule Tchoun’ an tèt’ a moun (on vous en parlera bientôt sur Tropicalizer). Ce morceau n’a donc pas été écrit pour l’occasion.


Certes, les clashes dans le dancehall, il y en a toujours eu et il y en aura encore. L’important, c’est que ça reste musical et que ça se passe sur un riddim et pas sur un ring. Si c’est pour poser une tune à la Burial Spot de Busy Signal… A la rigueur, pourquoi pas. Toutefois, dans le cas présent, ce n’est pas très musical ou alors ça va le devenir dans les prochains jours. Pour l’heure, les insultes fusent et quelques « ami(e)s » Facebook sont toujours là pour en rajouter… Un petit commentaire par ici, un autre par-là, histoire de galvaniser son deejay préféré. Le véritable adversaire n’est pas toujours le mec d’en face. Alors, que souhaiter à Daddy Mory et à Mighty Kalimba ? « Peace and love », non ? N’était-ce pas le message de Bob ?

5 988 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire