31 mai 2011
Publié par John

Quand Vybz Kartel se rêve en Marcus Garvey ou en Bob Marley…

Génie du dancehall et comique médiatique, la vie de Vybz Kartel est un réel feuilleton. Dans le dernier épisode, le Jamaïcain se sent investi d’une haute mission en faveur du peuple noir au point de se comparer à Marcus Garvey et Bob Marley. Enorme et surtout abracadabrantesque ! Son imagination a encore frappé. « Awo… »


Dans un long communiqué, Vybz Kartel annonce qu’il est en pleine écriture d’un livre retraçant l’action de fond qu’il mène pour les Noirs. Il parle aussi d’un programme d’éducation et d’alphabétisation qu’il mettra en place. Jusque-là, sa démarche semble plutôt louable. Là où l’on atteint un rare pic de ridicule, c’est lorsqu’il révèle que ses appareils dentaires, sa couleur de peau, ses cheveux, ses textes sulfureux… faisaient partie d’un plan pour tromper le grand ennemi nommé Babylone.


Le prophète Kartel échappe à Babylone en Bicycle ?


L’artiste a donc fait tout cela pour détourner les regards malveillants et mieux avancer masqué. Questions : N’y avait-il pas un chemin plus simple pour s’adresser au peuple noir ? Fallait-il absolument passer par Virginity, Ramping Shop, Bicycle, Cake soap… pour aider le peuple noir à s’élever ? Certainement pas… Il ne faut pas prendre les gens pour des c… tout de même. Allons Vybz, ressaisis-toi.


Certains diront comme d’habitude « On s’en fout, c’est sa musique qui compte ! ». Oui, c’est sa musique qui compte et le problème n’est pas là justement. Ce qui gêne, c’est que le deejay justifie ses textes et son attitude pour une soi-disant élévation du peuple noir… Il n’assume pas ou plus, c’est tout. Encore un peu et Vybz Kartel affirmait que sa vie est menacée par ceux qui ont assassiné Martin Luther King et Malcolm X. A ce rythme-là, il devrait être engagé par un studio hollywoodien pour faire de son quotidien une sitcom. On le savait perché, mais cela s’aggrave de jour en jour. De là où il est, il ne doit plus voir sa Jamaïque natale…


Ce communiqué intervient après la sortie médiatique de son ancien associé Corey Todd qui affirme que l’artiste a changé et qu’il a un égo surdimensionné. Ces affirmations semblent se vérifier… (Corey Todd, inventeur du Vybz Rum et des préservatifs Daggerin aurait aussi reçu des menaces de mort). Jusqu’où ira le délire de Kartel ? Lui seul le sait. Ses conseillers en communication et marketing aussi…


Cliquez ici pour lire l’intégralité de la traduction en français du communiqué de Vybz Kartel

4 283 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire