25 mai 2011
Publié par John

Datcha, Kellingston, Rafya & Kenzy en mode « malélivé »

L’été sera chaud et c’est le dancehall qui va faire exploser le thermomètre. Datcha Dollar’z, Kellingston, Rafya & Kenzy manient le slackness à leur façon, respectivement avec DuracelAn k ba yo et Bangkok. Les 4 Guadeloupéens sont en mode « malélivé » (mal élevé). Tropicalizer décerne les récompenses façon festival de Cannes. Attachez votre ceinture ou alors détachez-la… C’est parti ! (Interdit aux – 12 ans)

Le petit gars aux sourcils froncés a fini de distribuer sa Pina Colada. Fatigué ? Non, pas du tout. Datcha Dollar’Z (signé sous le label Step Out de Krys) a autant de ressource que le célèbre lapin de Duracel. Le flow est nerveux et les paroles sont crues. Le clip, lui aussi, est chaud. Pas de poésie au programme, que du « back shot ». Datcha Dollar’Z remporte le Kartel d’or (en hommage à Vybz Kartel bien sûr). Si vous avez l’eau à la bouche, cliquez sur « play ».

Datcha Dollar’Z – Duracel




Aie aie aie… C’est explicite ! Kellingston, le nouveau protégé de SamX, est sérieusement remonté contre la gent féminine. Il dénonce celles qui sont matérialistes et qui ont de mauvaises mœurs. Toutefois, il franchit allègrement la ligne rouge de la généralisation. Attention, les femmes ne sont pas toutes pareilles. Il ne remporte pas de récompense mais crée la polémique. Les associations féministes risquent de camper devant sa porte…

Kellingston – An k ba yo



Les deux frères reviennent avec un titre dans la veine de Dulcinée. Les jeux de mots et les allitérations sont au rendez-vous, le ton est léger. C’est sans rancune que Rafya & Kenzy mettent les femmes à la fête. Ils ont précisé que c’était la dernière fois… Ils peuvent encore continuer, non ? Faisant preuve de second degré, ils remportent facilement le Francky d’or (en hommage au grand Francky Vincent).

Rafya & Kenzy – Bangkok

6 313 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire