6 janvier 2011
Publié par John

L’année zouk 2010: Fanny J, Kim, Francis Lalanne, Lorenz et Thayna, Pierre Huberson, Steven Morris…

Les femmes ont marqué le zouk de leurs griffes en 2010 : l’expérimentée Fanny J et la jeune Kim trustent les premières places. Derrière, Steven Morris ou Pierre Huberson notamment se frayent un chemin. Lorenz et Thayna, Eleeza R. et Marysa ont aussi posé leur hit en 2010. Niveau buzz : Tigla (Nou kay zouké) et Francis Lalanne (sur une idée de DJ Wilson) ont fait le travail. Chacun son carreau sur la piste, place à la séquence zouk 2010.

1) Elle n’est pas seulement ancrée à un port, elle semble aussi être ancrée au succès ! Fanny J a mis tout le monde d’accord avec Okay, premier single de son deuxième album intitulé Secrets de femme. On dirait le titre d’un parfum, non ? En tout cas, ça respire les hits. La voix de la Guyanaise a encore fait des merveilles. La version du titre Okay, en featuring avec le rappeur Black Kent, a fini de lancer la promotion de l’opus coproduit par Warren music et Section zouk, on ne change pas une équipe qui gagne. On note les participations d’Admiral T et de Krys. Tropicalizer vous reparlera de Fanny J en 2011, c’est sûr.

2) Kim, révélation de l’année 2009, n’a pas levé le pied en 2010. Bien au contraire, la jeune métisse a sorti son album Premiers pas. Plusieurs titres ont conquis le public : Je suis accroJe peux dead et Confidence notamment. L’année dernière Mon ami et Si tu n’étais pas là l’avaient déjà propulsé en haut de l’affiche. La production de l’album Premier pas a été confiée à DJ Jaïro et Mélo-Gangstaa pour le label Maxi-flow. Kim s’impose comme une valeur sûre pour l’avenir.

3) Qui a dit que le zouk « chiré » n’existait plus ? Steven Morris remet le style au goût du jour avec l’album Mélodi kréyol sorti sur le label DJ Mike prod. Le titre Kombinéson a lancé le nouvel opus à coups de guitare électrique à la Volt Face. Plus tendre, le single One love a suivi. Steven Morris veut bousculer les playlists de la bande FM et des DJ avec un zouk non préfabriqué. La tâche n’a pas été et ne sera pas facile car les oreilles du grand public ne sont plus habituées au zouk originel. L’ambition est louable, courage Steven !

Comment parler de zouk en 2010 sans évoquer la mémoire de Patrick Saint-Eloi ? Le créateur du zouk love s’en est allé en septembre. West Indies, Maman Kréyol, Flash, Djoni, Zouké, L’ésancyel, Ballade Kréyol, Chabon… Avec Kassav ou en solo, Patrick Saint-Eloi est entré dans la légende grâce à une voix touchante, un sens unique de la mélodie et une plume finement poétique. Tropicalizer lui a consacré un hommage intitulé Patrick Saint-Eloi : l’amour en héritage. Une pensée aussi pour Oliver N’Goma. L’ambassadeur de l’afro-zouk nous a quittés en juin. On n’oubliera pas ses tubes Bane, Ikolé, Adia

La rédaction de Tropicalizer a également apprécié en 2010 :

« Zouk is dead ? » : c’était la question énigmatique qui accompagnait l’album Preview de Jean-Michel Rotin en 1998. L’outil Google Tendances apporte la réponse en 2010 (Évidemment, les considérations artistiques ne sont pas prises en compte). Alors, c’est oui ou non ? Cliquez ici pour savoir si le zouk est mort ou s’il est parti pour durer.

Il n’a pas encore pu défendre son album sur les scènes parisiennes et antillaises et c’est bien dommage. Pierre Huberson (Nomads) a pondu un petit bijou mélodieux : Cœur Caraïbe. L’opus est un subtil mélange d’influences zouk et kompa. Son timbre de voix suave glisse sur des mélodies riches, le tout soutenu par une ligne de basse groovy et efficace. Les singles Toujou la et Toucher le ciel ont mis l’opus en lumière. Cœur Caraïbe : un album pour les puristes !

« Nou kay zouké ! », c’est la version antillaise du méga hit électro Alors on danse du chanteur belge Stromae. Le Guadeloupéen David Drumeaux alias Tigla (directeur du complexe Lakasa en Guadeloupe et producteur de Daly) et le célèbre bassiste Frédéric Caracas ont réalisé un joli coup ! La vidéo a été vue et revue sur Youtube.

Cette jeune femme est à surveiller… Une voix enchanteresse et une belle énergie caractérisent Eleeza R. La promotion de l’album Les délices d’Eleeza a commencé Tout en douceur... Après le succès de son premier album en 2007, la Guadeloupéenne était attendue au tournant. Ses fans n’ont pas été déçus. L’opus est produit par Bruno « Deejay » Slam. La relève est là, il faudra aussi compter sur Eleeza R.

Lorenz et Thayna font aussi partie de cette rétrospective. Le single Notre histoire, paru sur la compilation L’année du zouk 2010, est certainement l’un des meilleurs duos de l’année. Les voix des deux espoirs du zouk s’unissent pour un tube incontournable. La compilation L’année du zouk 2010 est une production Aztec music.

C’est qu’il a fait le buzz en 2010 le Francis ! Aimé ou détesté, Francis Lalanne fait toujours parler. La vi san vou, un titre zouk en français et en créole qu’il a écrit (composition de DJ Wilson et Dion Henderson) a cartonné durant l’été. Tropicalizer a choisi de saluer la belle interprétation de l’artiste. Par ailleurs, il a fait l’effort de chanter en créole (une leçon pour ceux qui pensent que le succès passe forcément par la langue de Molière).

Marysa a aussi bien tiré son épingle du jeu en 2010. Son titre Avec moi a fait rêver plus d’une ! Marvin a coécrit le titre. La chanteuse capverdienne peut être fier de l’album Sensual sorti en 2009 chez la Section Zouk/Section Cabo.

On boucle ce bilan zouk 2010 avec une belle surprise : Tony Chasseur & Tatiana Miath. Le duo zouk le plus glamour des années 90 s’est reformé en 2010 (uniquement sur scène…) Nuit de mielFè vit (Reviens-moi), Douce folieDon d’organeMister radio, Dansé soleilRomantik… Ils ont rechanté leurs grands succès aux Antilles l’été dernier. Hhhmm, ça fait du bien. Allez, on rallume la lumière et on se remet de ses émotions. La séquence zouk 2010 est terminée.

7 069 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire