22 octobre 2010
Publié par Yann

Chronique album: Tiken Jah Fakoly – African revolution

Le combat continue pour Tiken Jah Fakoly. Le chanteur ivoirien réapparait dans les bacs avec son nouvel album African Revolution. Enregistré entre la Jamaïque, Paris et la Côte d’Ivoire,  cet opus  est différent des précédents : un peu moins de reggae et plus de sonorités africaines. Sur certains titres, sa voix est accompagnée d’instruments traditionnels comme la kora ou le balafon. Sur d’autres, la mélodie est supportée par une simple guitare. C’est le cas pour Vieux pères, Sinimory ou Political war en duo avec la chanteuse Asa. L’ensemble est ainsi plus calme que sur les précédents albums tout en restant efficace.


Le discours militant de Tiken ne faiblit pas


Si l’Ivoirien a changé de formule musicale, le message reste toujours aussi engagé sur African Revolution comme en témoignent les titres Je ne veux pas de ton pouvoir, Votez, Laisse-moi m’exprimer, Il faut se lever… Tiken Jah Fakoly n’a pas mis aux oubliettes son côté militant qui a fait sa renommée, il continue de se dresser contre les politiciens corrompus. Autre fait marquant de l’album : le titre Marley Foly, hommage à Bob Marley qui selon Tiken a joué un déclic pour lui et toute la jeunesse du Tiers-Monde et décrit comme un symbole pour tous les enfants nés dans les ghettos.


Petite surprise de cet opus, le chanteur a choisi la langue de Shakespeare pour s’exprimer. On peut ainsi découvrir deux textes en anglais African revolution et Political war. Un bon moyen pour lui d’exporter sa musique et de diffuser son message à l’international.


Avec ce nouvel album, Tiken Jah Fakoly n’a pas eu peur de faire évoluer sa musique, d’explorer de nouveaux horizons au risque de dérouter certains de ses fans. Une prise de risque payante car au final, les douze titres d’African Revolution sont terriblement réussis.


On a aimé : l’ambiance africaine due aux instruments traditionnels, le message militant de Tiken Jah Fakoly est toujours aussi percutant, la production de qualité.

On aime moins : l’album est un peu court avec seulement 12 morceaux pour 42 minutes au total




Tracklist de African Revolution
1. African revolution
2. Je dis non!
3. Political war feat. Asa
4. Marley foly
5. Il faut se lever
6. Sinimory
7. Vieux père
8. Sors de ma télé
9. Votez
10. Je ne veux pas ton pouvoir
11. Initié
12. Laisse-moi m’exprimer


Tiken Jah Fakoly – Je dis non !

2 355 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire
  • JE TROUVE L ALBUM DE TIKEN TRES TOP
    02 novembre 20:06

    KEITA MOCTAR VS TIKEN JAH FACOLY