30 décembre 2009
Publié par John

Dancehall 2009: Artmada, Sadik, Vybz Kartel, Mavado… le classement de Tropicalizer

Reggae et dancehall: même combat perdu en 2009 (cf. top des ventes aux États-Unis en 2009). Il y a tout de même des choses à retenir: le phénomène Artmada, la surprise Sadik et la guerre à coups de tubes entre Vybz Kartel et Mavado. Sans eux, on se serait ennuyé en 2009…


1) Personne ne l’attendait et la voici N°1 du classement dancehall 2009 de Tropicalizer. Il s’agit évidemment de l’Artmada. Si l’on connaissait les talents de Lieutenant, Saël, Pleen Pyroman, Valley, on ne pouvait prédire que la mayonnaise (souskay ou sauce chien…) allait prendre. L’autre surprise a été l’éclosion du jeune Sergent (seulement 15 ans !) Saël a révélé à Tropicalizer qu’un album de l’Artmada était en projet. Patience… Les Martiniquais ont posé Artmada et Ou pé pa.


2) Sadik a déjà posé sa voix sur pas mal de compiles dancehall underground depuis 2005. A force de travail, le Guadeloupéen sort son premier album en 2009. Sadik se démarque par ses textes conscients et sa plume clairvoyante. Le titre On sel kou sur l’album Pli lwen ki zyé a été l’une des belles surprises de l’année. La version acoustique est à écouter sans plus tarder. Sadik est la révélation de l’année.


3) Ils ne se font pas encore la bise, mais la guerre est bel et bien finie entre Vybz Kartel et Mavado. Astuce marketing ou réelle querelle ? Il n’empêche, qu’à eux deux, ils ont signé la majorité des hits dancehall de l’année 2009. Vybz Kartel: Ramping Shop, Love dem, Virginity (Versatility), Like a movie… Mavado: So Special, Never believe you, House cleaning, Hope and pray… Le dancehall n’est peut-être pas une mission, mais un peu de compétition ne lui fait pas de mal.


 » A big tune !  » (comme dirait l’autre) Rinox reçoit une mention spéciale. Il a lâché la bombe Babylonia et la déflagration musicale s’est faite entendre à des kilomètres à la ronde. Le deuxième single de Rinox, Mon équilibre, est un reggae tout aussi efficace. Avec Sadik et Sergent, il fait partie des révélation de l’année, il faudra donc le surveiller en 2010.


Les clins d’œil


- Après une courte retraite, Mr Vegas fait son come-back. Le singjay jamaïcain est revenu avec les excellents I am blessed et Mama don’t cry.


- L’année 2009, c’est aussi l’émergence d’une nouvelle génération de chanteuses jamaïcaines talentueuses: Lexie Lee , Baby Tash et Barbee notamment.


- Un spécial big up à Elephant Man pour le pas de danse de l’année: le Sweep. A noter que le champion Usain Bolt, la plus grosse star jamaicaine du moment, apparait dans le clip.


- Premier album pour Serani. Producteur à l’origine, le Jamaïcain s’est mis au chant et le public aime. L’album s’appelle No games comme son premier tube. Le titre She loves me a aussi connu le succès.


- Yeahman C, dont le timbre de voix ne cesse de conquérir les fans de reggae, nous a offert l’excellent Trop forte et l’entraînant Chalè soley en featuring avec Sista Nayah.


- Mighty Ki La a posé le titre Elle sur le Supreme riddim et a crée la surprise. Le titre est à retrouver sur la compile Reggae Résistance de Blasta records.


- Le Martiniquais Stone J nous a présenté l’album Sensation la vi avec l’excellent Sans repères.


- Krys et le Black Micky sont revenus aux affaires. Le clip de Rock star a cartonné sur le web. L’album en 2010 ?


- Big Jay a frappé fort en duo avec le chanteur jamaïcain Jah Mason sur Legal riddim: Be strong.


- Le deejay guadeloupéen Little Espion est sorti de son silence avec l’album Mond’ réyel sur lequel on retrouve l’appréciable morceau Mèci lé dé.

4 461 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire