17 juillet 2009
Publié par John

Admiral T se méfie de Facebook

Facebook à la maison, Facebook au travail, Facebook sur le portable et maintenant Facebook dans les oreilles ! Admiral T nous met en garde contre les dangers de… Facebook dans son nouveau titre underground du même nom.


Le deejay guadeloupéen est de retour avec un sujet de société après avoir traité l’actualité chaude avec Pété chenn la en faveur du LKP. Il pose sur le célèbre Bruk up riddim. Pour ceux qui l’ignorent encore, Facebook est un site de socialisation (250 millions d’utilisateurs dans le monde) qui permet de partager du contenu, de se faire des contacts professionnels, des amis, de rencontrer l’amour ou encore de surveiller la vie des autres (le « macrellage » aux Antilles). Alors, gare aux photos et commentaires compromettants !


Admiral T est-il sur Facebook ? Oui, il a une page « artiste » qui compte près de 15 000 fans et plusieurs groupes lui sont aussi consacrés. Facebook est aussi un excellent outil de communication et facilite le buzz…


ÉCOUTEZ Admiral T – Facebook

2 269 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire
  • SoLiBo
    22 juillet 12:17

    Franchement,comme la plupart de ses morceaux underground, le son est bien et admiral se fait tjs porteur de messages conscients et nécessaires. Bien que ce sont des choses que nous sachions déjà sur ce réseau social, il nous (re)met en garde contre les désavantages car plus que d’autres artistes,mine de rien, il a une influence nette sur les jeunes antillais. Alors qu’il continue à nous parler de la réalité…bravo! PS: sympa la ptite vérité sur une des utilisation de Facebook : makrélaj a moun :D ) :) :) ! Ah sacrés Antillais que nous sommes…. ;) Big up

  • [...] annoncer les sorties,… Du côté actu de la musique urbaine (HipHop, DanceHall,…) Admiral T émet ses réserves en musique quand à Facebook, tandis que Genesiz et G-Zup distribuent et font la promotion en ligne de leurs [...]

  • jocelyne
    29 juillet 11:50

    j’aurai bien voulu faire connaître revolucion karibeana de victor o à des amis sur face book j’y arrive pas ?

  • [...] outil est moins populaire que le réseau « Tête de livre » en France. (On se souvient du titre Facebook d’Admiral T en [...]