17 mai 2009
Publié par John

Kassav met le feu au Stade de France

Majestik zouk ! Kassav a électrisé plus de 65 000 adeptes lors de la grande messe du zouk. Les apôtres du zouk ont fêté leur 30 ans dans une communion sans précédent pour la Nuit Créole du Stade de France.


Ce samedi 16 mai 2009 fera date… Jocelyne Béroard, Jacob Desvarieux, Jean-Philippe Marthély et Jean-Claude Naimro ont fait chalouper l’immense Stade de France. En famille, entre amis, en couple ou entre collègues: Antillo-Guyanais, Haïtiens, Réunionnais, Africains et Métropolitains: les fans sont venus partager un bout de l’histoire du zouk.



Le partage était aussi sur scène, intergénérationnel et artistique: Costuleta et son Tchiriri ont ouvert le bal. Admiral T, lui, a confirmé son statut de dancehall performer en première partie. Les guest-stars Tanya Saint-Val, Fanny J, Princess Lover, Jocelyne Labylle, Ralph Tamar, Tony Chasseur, Jean-Luc Guanel, Daly et Fally Ipupa ont accompagné Kassav sur quelques standards. Également présent, le groupe carnavalesque Akiyo a mis à l’honneur la pièce maîtresse du zouk: le rythme Mass a sinjan.


Concert du siècle ou pas ?

Un show éblouissant, une ambiance électrique, un public en transe… C’est une réussite totale ou presque. pour Kassav. Seul bémol: le mauvais rendu des voix, parfois à peine audible voire pas du tout. Le ciel, lui, était du côté du zouk, la pluie a béni la foule à quelques reprises, mais la douche froide a été évitée.


Jamais rassasiés, certains espéraient Patrick Saint-Eloi comme la cerise sur le gâteau. Jocelyne Béroard a eu une pensée pour lui au terme d’un final explosif réservé à Zouk la sé sel medikamen nou ni. D’autres voulaient du kassav jusqu’au petit matin… Gourmands, non ? Pour ceux qui n’étaient pas là, un seul message: « ou pèd, ou pèd, ou pèd, ou pèd fil aw ! « 


Photo pelouse: Katia Gersen

Kassav feat. Daly – Ou lé

6 277 vues
FacebookTwitterMySpaceHotmailGoogle GmailYahoo MailShare
Ajoute un commentaire